Communiqués de presse

  • « L’éthique en discussion » : la pandémie et la pauvreté en Suisse
    Audience vidéo avec Peter Marbet, directeur de Caritas Suisse, le 28 juin 2021 La pandémie de Corona a bouleversé notre société : des emplois ont été perdus, de nouveaux ont été créés ; travail à domicile pour certains, risques accrus pour d’autres ; certains ont gagné, d’autres ont tout perdu… […]
  • Considérations éthiques sur l’initiative sur l’eau potable et sur l’initiative contre les pesticides
    Communiqué de presse La Commission nationale suisse Justice et Paix a examiné en détail les demandes et propositions de l’initiative pour l’eau potable et de l’initiative contre les pesticides. Les demandes de ces deux initiatives sont justifiées : il faut indéniablement agir. Toutefois, d’un point de vue éthique, une décision politique […]
  • Loi fédérale sur les mesures policières de lutte contre le terrorisme (MPT) —La fin ne justifie pas les moyens !
    Communiqué de presse La Commission nationale suisse Justice et Paix porte un regard très critique à l’égard des modifications proposées dans la loi et envers le motif que « la fin justifie les moyens ». Étant donné que la nouvelle loi remet en cause des principes juridiques fondamentaux tels que la présomption […]
  • Justice et Paix recommande de voter OUI à l’initiative pour des multinationales responsables
    La commission nationale suisse Justice et Paix a étudié en profondeur l’initiative pour des multinationales responsables et recommande, en s’appuyant sur la perspective de l’éthique sociale, de voter OUI lors des votations du 29 novembre 2020. La commission rappelle que les droits de l’homme ne sont pas négociables et que […]
  • Faire de la place – la solidarité fait référence à un rapport commun entre tous les êtres humains
    Octobre 2019 La Fédération des Églises protestantes de Suisse, l’Église catholique-chrétienne de Suisse et la Conférence des évêques suisses s’expriment en vue de la Journée des droits de l’homme du 10 décembre 2019
  • 50 ans de Justice et Paix
    La paix et la justice n’existent pas en vain! 50 ans de Justice et Paix Mardi 19 novembre 2019, 16h00-19h10
  • La solidarité n’est pas un crime !
    La mission fondamentale de l’Eglise est d’aider les personnes dans le besoin. Cette aide dépasse la seule la protection légale. Toutefois, de nombreuses personnes ont été récemment condamnées pour avoir fourni protection et assistance à des gens dans le besoin, indépendamment de leur statut légal de séjour. Le présidium de la Conférence des évêques suisses observe avec inquiétude l’augmentation des poursuites pénales à l’encontre des personnes qui viennent en aide à ceux qui sont dans le besoin. Elle soutient par conséquent l’initiative parlementaire 18.461 « En finir avec le délit de solidarité », qui sera prochainement examinée par le Parlement fédéral.
  • 50 ans de Justice et Paix
    La paix et la justice n’existent pas en vain! 50 ans de Justice et Paix Mardi 19 novembre 2019, 16h00-18h50
  • 70 ans des Droits de l’homme
    Octobre 2018 La Fédération des Églises protestantes de Suisse, l’Église catholique-chrétienne de Suisse et la Conférence des évêques suisses à l’occasion de la journée des droits humains du 10 décembre 2018
  • Votation « Le droit suisse au lieu de juges étrangers (initiative pour l‘autodétermination) », 25 novembre 2018
    Libertés et droits civiques ne sont pas une affaire de majorité ! L’initiative pour l’autodétermination restreint la souveraineté de tous.
  • «Accueillir, protéger, promouvoir et intégrer » les réfugiés particulièrement vulnérables!
    « L’immigré qui réside avec vous sera parmi vous comme un israélite de souche, et tu l’aimeras comme toi-même, car vous-mêmes avez été immigrés au pays d’Égypte. Je suis le Seigneur votre Dieu.» (Lév 19,34)
  • Exportation d’armes: La Suisse perd sa crédibilité !
    Le Conseil fédéral a décidé vendredi dernier qu’à l’avenir, le matériel militaire pourra également être exporté dans des pays en guerre.
  • Votons non à la suppression du service public subventionné par les redevances
    La Commission nationale Justice et Paix recommande de voter non à lʼinitiative « No Billag ». Une victoire de lʼinitiative aurait de lourdes conséquences pour la démocratie et les minorités dans notre pays: lʼinformation et la formation de lʼopinion dépendraient en fait, de plus en plus, de la capacité de financement dʼinvestisseurs puissants et la couverture médiatique relèverait davantage dʼintérêts politiques et économiques. La diversité et la qualité des offres régionales dans les différentes langues se verraient passablement compromises.
  • Les réfugiés ont besoin de davantage de protection – Réinstallation nécessaire!
    Sur lʼarrière-fond de conditions humanitaires insoutenables dans les pays côtiers du centre de la Méditerranée, la Conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a plaidé pour une meilleure protection des réfugiés, en soulignant que la protection de la vie humaine et la garantie des droits humains des migrants et des migrantes sont absolument prioritaires pour la Suisse.
  • Journée des droits humains : Les trois Eglises nationales réaffirment le côté problématique des frontières territoriales, du refus et du rejet
    « Le droit international et les droits de lʼhomme empêchent aux Etats de droit dʼisoler à leur gré les frontières », rappellent Mgr Charles Morerod, président de la Conférence des évêques suisses, le Pasteur Gottfried Locher, président du Conseil de la Fédération des Eglises protestantes de Suisse et lʼEvêque Harald Rein de lʼEglise catholique chrétienne de Suisse. Toutefois, le droit international et les droits de lʼhomme ne garantissent pas à eux seuls une attitude véritablementhumaine et la solidarité fraternelle.
  • Exportations suisses dʼarmes dans des pays où sévit la guerre civile ?
    Justice et Paix exhorte les membres de la Commission de la politique de sécurité du Conseil des Etats à ne pas souscrire à un assouplissement de lʼinterdiction dʼexportation des armes
  • Prévoyance vieillesse – il faut agir!
    Il est réjouissant que nous vivions aujourd’hui plus longtemps. Cette évolution nous met cependant face au défi du financement de la prévoyance vieillesse : si nous voulons conserver à l’avenir le niveau actuel de protection, nous avons besoin d’une base de financement plus large. La direction de la réforme présentée est bonne, même si celle-ci ne propose une solution que pour une période limitée et qu’elle n’est ni souhaitable à tous points de vue ni durable. Justice et Paix plaide en faveur du OUI à cette réforme et à l’augmentation de la taxe sur la valeur ajoutée en faveur de l’AVS.
  • Assumer ses responsabilités et préparer l‘avenir
    « Le changement climatique est un problème global aux graves répercussions environnementales, sociales, économiques, distributives ainsi que politiques, et constitue l’un des principaux défis actuels pour l’humanité. » Pape François, Laudato si‘ (25)
  • Valorisation et reconnaissance – Justice et Paix soutient la naturalisation facilitée pour étrangers et étrangères de la troisième génération
    Ces jeunes concitoyens et concitoyennes se savent liés davantage à la Suisse qu’au pays dʼorigine de leurs grands-parents. La Suisse est leur patrie, et pourtant le passeport rouge à croix blanche leur fait défaut. Dʼun point de vue dʼéthique sociale, force est dʼoffrir à ces jeunes les mêmes perspectives quʼà leurs collègues avec le passeport suisse. Nous avons besoin de leurs compétences, de leur talent et de leur engagement. Beaucoup dʼentre eux sont intégrés et engagés aussi dans les Eglises. On ne pourrait véritablement pas imaginer de vie ecclésiale sans eux.
  • Journée des droits humains : les Églises suisses rappellent que la dignité humaine n’est pas négociable
    Dans de nombreux domaines, le respect des droits humains ne va pas de soi : migration, mondialisation et commerce international, changement climatique, protection de l’environnement, début et fin de vie. La protection de la dignité n’a rien à voir avec la libre disposition de soi, bien au contraire : la dignité précède toujours l’autodétermination. L’être humain ne peut garantir lui-même sa dignité, c’est donc toujours la dignité d’autrui qu’il faut protéger. C’est la conviction que les Églises catholique romaine, catholique-chrétienne et protestantes de Suisse rappellent à l’occasion du 10 décembre, journée internationale des droits humains.
  • Justice et Paix dit oui à lʼinitiative « Sortir du nucléaire »
    La Commission nationale Justice et Paix de la Conférence des évêques suisses estime que la mise hors service des centrales nucléaires suisses au maximum 45 ans après leur installation est faisable et souhaitable dʼun point de vue pratique comme éthique. Cʼest pourquoi elle recommande dʼapprouver lʼinitiative « Sortir du nucléaire ». 
  • Justice et Paix et oeku Eglise et environnement disent Oui à l’Initiative pour une économie verte
    La Commission nationale « Justice et Paix » de la Conférence des évêques suisses et l’organisation œcuménique « oeku Eglise et environnement » soutiennent l’initiative pour une économie verte. De leur point de vue, l’objectif d’adopter une économie durable et qui ménage les ressources s’impose sur les plans éthique et écologique. L’initiative montre un chemin praticable en proposant d’accomplir un pas nécessaire vers une diminution de notre atteinte à l’environnement. La préservation de la création constitue une tâche fondamentale pour toutes les chrétiennes et tous les chrétiens.
  • Engagement d’une responsable du nouveau secteur « Marketing et Communication »
    Le Secrétariat général de la Conférence des évêques suisses entreprend actuellement un processus de développement organisationnel. Afin de répondre au mieux aux défis d’une société en constante mutation, les objectifs, le mode de fonctionnement et les structures du secrétariat général et des instances qui lui sont rattachées ont fait l’objet d’évaluations et d’une restructuration. Un nouveau secteur « Marketing et Communication » a été créé dans le cadre de ce processus. La première responsable de cet important secteur entrera en fonction le 1er août 2016. Il s’agit de Madame Encarnación Berger-Lobato.
  • Etude sur le suicide assisté des aînés
    En Suisse, bien plus de 100‘000 personnes ont maintenant rejoint une organisation d’aide au suicide. Il est même question de revendiquer la possibilité que des personnes qui ne sont pas en fin de vie puissent organiser plus facilement leur décès. Mgr Felix Gmür a clairement affirmé aujourd’hui lors d’une conférence de presse à Berne son opposition à une mort planifiée.
  • Justice et Paix se réjouit de l’acceptation de la loi sur l’asile
    La Commission Justice et Paix de la Conférence des évêques suisses a exprimé un „oui mais“ face à la modification de la loi sur l’asile. Elle estime que les avantages prédominent dans l’ensemble des modifications proposées. Du point de vue éthique, l’accélération du traitement des procédures d’asile doit être accompagnée de la garantie d’un conseil juridique gratuit. C’est pourquoi Justice et Paix se réjouit du „oui“ prononcé par le peuple suisse à l’égard de la modification de la loi sur l’asile.
  • Justice et Paix dit « Oui » à une procédure plus rapide et à une meilleure protection juridique concernant le droit d’asile
    La nécessité d’une restructuration du domaine de l’asile est incontestée au niveau politique. Pour la Commission nationale Justice et Paix en Suisse, les avantages prédominent dans la modification de la loi sur l’asile adoptée par le Parlement. Du point de vue éthique, la volonté d’accélérer les procédures dans le traitement des demandes d’asile doit s’accompagner de la garantie d’un conseil juridique gratuit. Pour les candidats à l’asile, qui ne sont pas habitués à notre système juridique, le raccourcissement des délais de recours constitue un durcissement supplémentaire dans la procédure de demande d’asile. Déposer une demande d’asile représente un droit fondamental et la possibilité de recours doit en conséquence être garantie au niveau constitutionnel.
  • Justice et Paix dit «Non» à l’exportation de matériel de guerre
    Malgré la guerre au Yémen, le Conseil fédéral autorise l’exportation de matériel de guerre en Arabie Saoudite et dans d’autres pays du Golfe. Or, ces Etats sont impliqués dans le conflit yéménite et font partie des plus importants acquéreurs de matériel de guerre en provenance de la Suisse. Ce que l’on pouvait craindre il y a deux ans suite à l’assouplissement de l’ordonnance sur le matériel de guerre se produit maintenant au nom de la croissance délibérée de l’industrie de l’armement: les intérêts humanitaires en vue de favoriser la paix sont mis de côté. Justice et Paix, la Commission nationale de la Conférence des évêques suisses, a sans cesse souligné qu’on ne pouvait bâtir la paix avec la guerre et l’industrie de l’armement.
  • Justitia et Pax souligne la protection du dimanche !
    L’Alliance pour le dimanche réagit à l’extension du travail dominical dans le commerce de détail en ce début 2016. Elle demande audience auprès du Conseil fédéral et veut rappeler à la population l’importance du dimanche grâce à un film diffusé sur les réseaux sociaux dès aujourd’hui.
  • Sonntagsallianz
  • Justice et Paix et migratio se réjouissent du rejet de l’initiative de mise en œuvre
    Les commissions Justice et Paix et migratio de la Conférence des évêques suisses se réjouissent du résultat de la votation sur l’initiative «Pour le renvoi effectif des étrangers criminels», car cette initiative était inutile, irrespectueuse à l’égard de nos concitoyennes et concitoyens étrangers, et injuste. Pour qu’une peine soit prononcée de façon équitable, elle doit également être proportionnée.
  • Initiative de mise en œuvre : inutile, irrespectueuse et injuste
    L’initiative «Pour le renvoi effectif des étrangers criminels», qui sera soumise à votation le 28 février 2016, ne respecte pas certains principes des droits humains et ne permet pas une procédure juridique équitable. Elle attise la défiance à l’égard de notre justice, de la politique et des étrangers. Or, la dignité humaine fait partie intégrante des bases de la foi chrétienne. Au centre de la conception humaine telle que la comprend la foi chrétienne se trouve également le principe selon lequel ce sont les actes, et non la personne en tant que telle, qui peuvent être jugés. Les droits humains s’appliquent également aux étrangères et aux étrangers qui ont commis des actes répréhensibles. Les commissions «Justice et Paix» et migratio de la Conférence des évêques suisses jugent l’Initiative de mise en œuvre inutile, irrespectueuse et injuste.
  • Les droits humains sont la boussole de la démocratie
    A l’occasion de la Journée internationale des droits humains, le 10 décembre, les Eglises nationales soulignent les liens entre la démocratie et les droits humains. Les Eglises constatent toutefois avec préoccupation que les droits fondamentaux sont de plus en plus souvent soumis aux aléas de la volonté populaire. Les trois responsables des Eglises nationales, Mgr Markus Büchel président de la Conférence des évêques, le pasteur Gottfried Locher président du Conseil de la Fédération des Eglises protestantes et l’évêque Harald Rein de l’Eglise catholique-chrétienne se disent « convaincus que les droits fondamentaux et humains sont la base indispensable pour une démocratie répondant aux exigences de justice ». Or un système démocratique ne peut tendre vers la justice que s’il est capable de se mesurer aux droits fondamentaux.
  • L’encyclique sur l’environnement interroge notre culture moderne
    Justice et Paix salue la nouvelle encyclique « Laudato si‘ » du pape François, qui constitue une autre pièce maîtresse dans l’annonce de la doctrine sociale de l’Eglise. Le pape y dévoile son souci réel quant à l’état de la Terre et place la question de l’environnement dans un contexte plus large: il ne demande rien de moins qu’une écologie intégrale, qui englobe l’environnement, mais aussi l’économie, la politique, la culture et l’humanité dans son ensemble. Sont attendus au détour une nouvelle culture prenant soin de tout et de tous, surtout des pauvres, et un nouveau style de vie.
  • Le 30è anniversaire de la Convention des Nations Unies contre la torture
    A l’occasion de la Journée internationale des droits humains, le 10 décembre, les Eglises nationales commémorent à leur manière le 30è anniversaire de la Convention des Nations-Unies contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants. Les Eglises publient une déclaration commune rappelant que l’interdiction de recourir à la torture ne connaît aucune exception. Car « la torture ne mène jamais à la justice ».
  • L’initiative ECOPOP – indéfendable du point de vue éthique et matériellement inappropriée!
    La Commission nationale suisse Justice et Paix recommande le rejet de l’initiative ECOPOP.
  • Les personnes ne sont pas une marchandise
    L’initiative « contre l’immigration de masse » voit les personnes comme une marchandise et fait comme si la Suisse était une île. Aux yeux de la Commission Justice et paix, l’organe de la Conférence suisse des évêques chargé des questions de l’éthique sociale, cela va à l’encontre des valeurs chrétiennes.
  • « Un temps pour tout »
    Le 1er octobre, pour la Journée internationale des personnes âgées, Justice et Paix, les Eglises reformées en Suisse et Pro Senectute lanceront une campagne de sensibilisation sur l’importance du grand âge intitulée « Un temps pour tout ». Les initiateurs entendent montrer comment les personnes d’âge avancé vivent en Suisse en présentant des portraits de personnes âgées de 85 à 100 ans. La campagne vise à sensibiliser la population au grand âge en tant que phase de la vie dotée de sa propre valeur, au-delà de la dégradation physique et des scénarios menaçants sur les coûts engendrés.
  • Nein zum 24-Stunden-Arbeitstag
    Heute lancieren Organisationen der Sonntagsallianz den Abstimmungskampf gegen die Verschlechterung des Arbeitsgesetzes am 22. September. Das Parlament will bei Tankstellenshops den 24-Stunden-Betrieb einführen. Damit wird das Arbeitsgesetz ausgehöhlt und es droht ein Dammbruch für den ganzen Detailhandel. Wichtige gesellschaftliche Erholungs- und Freiräume werden dadurch untergraben, mit Folgen auch für alle anderen Branchen. Dagegen setzen sich die Organisationen derSonntagsallianz vehement zur Wehr.
  • Conférence de presse: les Églises chrétiennes contre le durcissement de la loi sur l’asile
    Les Églises de Suisse rejettent les durcissements prévus par les modifications urgentes de la loi sur l’asile (votation fédérale du 9 juin prochain). Elles l’ont réaffirmé aujourd’hui en conférence de presse commune à l’Asylzentrum de Köniz BE.
  • Des atteintes aux droits de l’homme dans la vie quotidienne
    Les droits de l’homme vont de soi chez nous – c’est pourquoi ils sont souvent méconnus dans la vie quotidienne. À l’occasion de la Journée des droits de l’homme, les Églises chrétiennes de Suisse appellent à veiller attentivement aux droits de l’homme d’autrui dans notre activité quotidienne.
  • Schweizer Unterstützung im Kampf gegen Mine
    Bischof Ramazzini aus Guatemala erhält im Kampf gegen eine Mine Unterstützung aus der Schweiz. Abt Martin Werlen hat mit Justitia et Pax und Fastenopfer am 27. November 2011 in Einsiedeln eine entsprechende Deklaration veröffentlicht.
  • Conférence de presse « L’Eglise catholique en Suisse et son attitude face à l’apartheid en Afrique du Sud (1970-1990) »
    15 septembre 2011, Berne
  • Une protection de la maternité globale pour toutes les femmes salariées
    Justice et Paix soutient la ratification de la Convention n° 183 de l’Organisation internationale du Travail (OIT) sur la protection de la maternité Justice et Paix soutient la ratification de la Convention n° 183 de l’Organisation internationale du Travail (OIT) sur la protection de la maternité et la modification de […]
  • 30 ans d’égalité ne sont pas suffisants
    Dans le cadre de la journée de grève et d’actions des femmes le 14 juin, des femmes et des hommes fêtent les 30 ans de l’article constitutionnel sur l’égalité des sexes, les 40 ans du droit de vote des femmes et les 20 ans de la grève des femmes en Suisse. La Commission nationale Justice et Paix se félicite des progrès dans la réalisation de l’égalité au niveau social et juridique. Néanmoins, il reste encore beaucoup à faire: les femmes assument une charge multiple, elles sont fortement défavorisées sur le marché du travail et sousreprésentées dans les postes à responsabilité.
  • Chance zu einer zukunftsweisenden Energiepolitik nutzen!
    Justitia et Pax ruft den Nationalrat auf, einen klaren Entscheid für den Ausstieg aus der Kernenergie zu treffen und zugleich entschieden für eine klimafreundliche Energiepolitik einzutreten. Es gilt, die Zeichen der Zeit zu erkennen und die notwendigen Weichenstellungen für eine zukunftsweisende Energiepolitik vorzunehmen. Eine Abkehr von der Energiegewinnung mittels Kernkraft […]
  • L’accueil des étrangers – un défi pour l’Eglise et la politique
    Justice et Paix organise une rencontre entre politiciens, experts de la migration et représentants des Eglises A l’invitation de l’Abbé Martin Werlen, représentant de la Conférence des évêques suisses, et de l’évêque catholique-chrétien Harald Rein, une rencontre s’est tenue jeudi 5 mai à Berne en vue d’un échange approfondi sur […]
  • Liberté et sécurité – oui à l’initiative
    L’initiative „pour la protection face à la violence des armes“ apporte davantage de liberté et de sécurité pour les femmes et les enfants et contribue en outre à la prévention du suicide chez les hommes. Le contrôle de l’Etat qu’elle exige sur la détention et la vente des armes est objectivement, politiquement et proportionnellement justifié. Il peut être exigé pour les tireurs sportifs, les chasseurs, les collectionneurs et les armuriers. Les restrictions de liberté qu’il entraine sont sans commune mesure avec les dangers liés à la libre circulation des armes.
  • Non à la discrimination et à la violation des droits fondamentaux
    Argumentaire de Justice et Paix pour les votations sur l´initiative sur le renvoi des étrangers criminels et le contre-projet La Commission nationale suisse Justice et Paix oppose un non ferme à l’initiative sur le renvoi des étrangers criminels. Cette proposition ne respecte ni les droits fondamentaux, ni le principe de […]
  • L’enjeu des droits fondamentaux
    L’Eglise doit-elle user de stratégie «politique» lors d’une campagne de votations ? Telle est la question posée avec le vote sur l´expulsion des étrangers criminels. Les orientations que défend l´Eglise à partir de sa vision de la personne humaine ne se vérifient pas à travers leur popularité, ni par les résultats d’un sondage ou d’une votation.
  • Pauvreté et droits humains
    Déclaration commune des Eglises pour la Journée des droits humains du 10 décembre Faut-il considérer la pauvreté comme une fatalité dont les pauvres sont eux-mêmes plus ou moins responsables ou plutôt comme un mal à éradiquer au nom des droits humains? Dans une déclaration commune à l’occasion de la Journée […]
  • Une politique climatique sans conviction
    Justice et Paix et oeku Eglise et environnement critiquent la révision de la loi sur le CO2 par le Conseil national Pour Justice et Paix et pour oeku Eglise et environnement, l’objectif de réduction de 20% des émissions de CO2 dans le pays d’ici à 2020 fixé par le Conseil […]
  • Justice et Paix soutient la révision totale de la loi sur la nationalité
    Pour une pratique cohérente de la naturalisation suisse La Commission nationale suisse Justice et Paix, soutient globalement la révision de la loi sur la nationalité actuellement soumise à consultation. Empêcher les discriminations et apporter plus de cohérence à la procédure de naturalisation dans l’ensemble de la Suisse sont des objectifs […]
  • Pour une réduction des émissions de CO2 de 40% et pour une taxe d’incitation sur les carburants
    Dans une lettre au Conseil National, Justice et Paix et Oeku Eglise et environnement s’engagent en faveur d’une politique du climat durable et juste en Suisse. Les deux organismes encouragent les conseillers nationaux à intervenir dans les débats actuels en vue d’une politique progressiste et à entreprendre les changements de […]
  • Justice et Paix veut une protection juridique effective
    Suisse: Suppression des critères de «non-entrée en matière» pour les requérants d’asile La Commission nationale suisse Justice et Paix approuve l’idée de remplacer les critères de «non-entrée en matière» (NEM) dans le cadre de la procédure d’asile. En réponse à la consultation en cours, Justice et Paix s’oppose cependant à […]
  • Ne pas opposer la misère au Sud à la pauvreté en Suisse
    Justice et Paix à propos de la pauvreté en Suisse Prétendre que les pauvres en Suisse n’ont pas à se plaindre face à la misère des gens du Tiers-monde est une attitude indécente et inacceptable, estime la Commission nationale suisse Justice et Paix. La pauvreté sévit même au coeur des […]
  • Ein Ja wäre ein starkes Zeichen für die friedenspolitische Verantwortung der Schweiz
    Abstimmung vom 29. November 2009 über ein Exportverbot von Kriegsmaterial Am 29. November ist das Schweizer Volk aufgerufen, über die Waffenexport-Initiative abzustimmen. Dabei steht die Sorge um den Verlust von Arbeitsplätzen im Vordergrund. Ein ethisch verantwortlicher Entscheid muss aber auch die anderen, gravierenden Aspekte der Waffenproduktion und des Waffenverkaufs berücksichtigen. […]
  • Une violation des droits fondamentaux et de la paix sociale
    Pour Justice et Paix, l’initiative contre la construction des minarets est inacceptable car elle met en cause des droits fondamentaux de la personne humaine garantis tant par la Constitution suisse que par le droit international. La liberté religieuse et la non-discrimination sont des bases essentielles pour la paix religieuse et sociale en Suisse.
  • Bundesrätliche Klimapolitik genügt nicht
    In seiner Botschaft ans Parlament zur Revision des CO2-Gesetzes setzt sich der Bundesrat eine Reduktion der inländischen Kohlendioxid-Emissionen um 10 bis 15 Prozent bis 2020 zum Ziel. Dieses Ziel ist nicht sachgerecht. Denn es genügt in keiner Weise, um die Klimaerwärmung zu begrenzen. Zudem missachtet die Schweiz mit diesen Zielen elementare Gerechtigkeitsprinzipien. oeku Kirche und Umwelt und Justitia et Pax fordern eine Reduktion um 40 Prozent.
  • Justice et Paix dénonce les demi-vérités et les affirmations trompeuses du comité contre l’assainissement de l’AI
    J+P – Les journaux suisses publient actuellement de gros encarts publicitaires du comité pour le non au financement complémentaire de l’Assurance invalidité soumis en votation populaire le 27 septembre. La Commission nationale suisse Justice et Paix, qui recommande le oui à cet assainissement nécessaire de l’AI, s’élève contre le contenu […]
  • Réduire le danger des armes
    La commission nationale suisse Justice et Paix soutient l’initiative contre la violence des armes, déposée le 23 février à Berne. L’initiative répond au droit de chaque personne à vivre en paix et en sécurité.
  • Ouverture d’un corridor humanitaire pour évacuer les enfants blessés de Gaza
    Au regard de la situation humanitaire toujours plus catastrophique dans la bande de Gaza, la Commission nationale suisse Justice et Paix réclame l’ouverture d’un corridor humanitaire garanti par les deux parties en conflit. Ce corridor doit permettre d’évacuer les enfants blessés, avec leur mère, hors des zones de combats. Le Caritas Baby Hospital de Bethléem est prêt à organiser les soins médicaux nécessaires à ces enfants.
  • Oui à la libre-circulation des personnes, Oui à la paix, à la justice et à la stabilité en Europe
    La Commission nationale suisse Justice et Paix soutient la reconduction et l´extension à la Bulgarie et la Roumanie de l´accord sur la libre-circulation des personnes avec l’Union européenne. Après avoir examiné les aspects éthiques et sociaux, mais aussi politiques et économiques, elle recommande le OUI lors de la votation du 8 février.
  • La retraite à la croisée
    Conférence de presse du 8 janvier 2008
  • Pour une protection du climat juste et efficace
    Justice et Paix et oeku Eglise et environnement appellent le Conseil fédéral et la délégation suisse à s’engager sans restrictions pour une protection mondiale du climat juste et efficace lors de la Conférence de l’ONU de Poznan (Pologne) du 1e au 12 décembre. Dans leur lettre, les deux organisations appellent […]
  • Rétablir la paix au Nord Kivu
    Avec la reprise des conflits au Kivu, Justice et Paix de Belgique, des Pays-Bas et de Suisse s’inquiètent fortement du risque de voir la région des Grands-Lacs retomber dans une guerre internationale ouverte. Elles appellent à la cessation immédiate des combats.
  • Les droits de l’enfant : une exigence permanente pour la cohésion sociale
    Pressecommuniqué zum Kinderrechtstag, 20. November 2008 Au premier regard, les enfants en Suisse ne manquent de rien. Tous ne disposent cependant pas des mêmes chances pour développer leurs capacités. Dans le domaine de la formation en particulier, les différences sont fortes. Des enquêtes constatent encore et toujours que le milieu […]
  • Non à l´initiative «pour des naturalisations démocratiques»
    Votation populaire du 1er juin 2008 Justice et Paix, Caritas Suisse, Migratio
  • Pétition „0,7% – ensemble contre la pauvreté“
    La campagne « 0,7% – ensemble contre la pauvreté » est portée par plus de 60 organisations suisses de divers horizons – œuvres d’entraide, organisations féminines, de jeunes, de protection de l’environnement, Eglises et syndicats. Nous nous unissons pour que la Suisse, l’un des pays les plus riches du monde, s’engage davantage pour la réalisation des Objectifs du Millénaire de l’ONU et contribue ainsi à ce que tous les êtres humains de la planète puissent vivre dans la dignité.