Justice et Paix | 05.09.2011

Réponse à la consultation : Convention No 183 de l´OIT sur la protection de la maternité

Justice et Paix soutient la ratification de la Convention n° 183 de l’OIT sur la protection de la maternité pour les femmes salariées (ci-après C 183) et la modification de l’article 35a al. 2 LTr.

Résumé
Du point de vue de l’éthique sociale, la ratification de la C 183 est souhaitable car:
- elle met en avant le bien-être de la mère et de l’enfant ;
- elle cherche à garantir un travail digne pour les femmes salariées enceintes et les femmes avec un nouveau-né, en incluant les travailleuses particulièrement vulnérables ;
- elle représente un instrument pour soutenir le bien-être de la famille ;
- elle promeut l’équité des chances entre femmes et hommes.
Nous soutenons la modification de l’article 35a al. 2 LTr car :
- elle améliore la sécurité juridique des mères salariées qui allaitent ;
- elle promeut la continuation de l’allaitement lors de la reprise du travail et protège
ainsi la santé de la mère de l’enfant ;
- elle favorise l’égalité salariale.