Justice et Paix | Communiqué de presse | 24.11.2008

Les droits de l’enfant : une exigence permanente pour la cohésion sociale

Pressecommuniqué zum Kinderrechtstag, 20. November 2008

Au premier regard, les enfants en Suisse ne manquent de rien. Tous ne disposent cependant pas des mêmes chances pour développer leurs capacités. Dans le domaine de la formation en particulier, les différences sont fortes. Des enquêtes constatent encore et toujours que le milieu familial d’origine joue un rôle déterminant pour les perspectives d’avenir des enfants. Ainsi les enfants de familles universitaires ont beaucoup plus de probabilité de faire des études que ceux de familles d’ouvriers.
La question financière joue certainement un rôle central, mais les possibilités concrètes d’apprentissage et une certaine culture de l’étude sont également importantes.
A l’occasion de la Journée internationale des droits de l’enfant du 20 novembre, la Commission nationale suisse Justice et Paix invite les responsables politiques, mais aussi les citoyens, à ne pas perdre de vue l’inégalité des chances des enfants et à proposer des solutions. Face au changement démographique de notre société, cette tâche est toujours plus importante. Donner leurs chances à tous les enfants est la clé
de notre avenir.

Berne. 19.11. 2008