Justice et Paix | 12.09.2016

Initiative populaire pour une économie verte



Justice et Paix | 01.07.2016

Planifier la mort est inacceptable


Justice et Paix | 05.06.2016

Référendum contre la modification de la loi sur l’asile


Tous documents

Justice et Paix | Communiqué de presse | 05.06.2016

Justice et Paix se réjouit de l’acceptation de la loi sur l’asile

Référendum contre la modification de la loi sur l’asile

La Commission Justice et Paix de la Conférence des évêques suisses a exprimé un „oui mais“ face à la modification de la loi sur l’asile. Elle estime que les avantages prédominent dans l’ensemble des modifications proposées. Du point de vue éthique, l’accélération du traitement des procédures d’asile doit être accompagnée de la garantie d’un conseil juridique gratuit. C’est pourquoi Justice et Paix se réjouit du „oui“ prononcé par le peuple suisse à l’égard de la modification de la loi sur l’asile.

En approuvant cette modification de loi, la Suisse s’est prononcée en faveur d’une accélération de la procédure d’asile. Le respect des principes constitutionnels et la garantie d’une procédure équitable à l’égard des candidats et candidates à l’asile représentent une nécessité impérative, du point de vue éthique. La mise en œuvre concrète de ces prescriptions démontrera à quel point il est important de respecter le droit d’asile comme un droit fondamental.

Les défis, en de nombreux endroits dans le monde, posés par la guerre, la fuite, les expulsions et l’immigration ne peuvent être résolus aujourd’hui de façon judicieuse par la communauté internationale que dans un esprit de collaboration. Le repli sur soi de certains pays ou de certaines régions ne constitue pas une solution acceptable. Une telle attitude ne respecte pas le droit fondamental à l’asile et provoque une charge énorme dans d’autres pays. Justice et Paix s’engage donc en faveur d’une procédure d’asile respectant les principes constitutionnels et équitable.

Nous remercions toutes celles et tous ceux qui, par leur engagement, défendent la cause des requérants d’asile et leur procurent une aide dans notre pays.

Fribourg, le 5 juin 2016

Dr. Wolfgang Bürgstein
Secrétaire général de Justice et Paix