16.06.2016

Contribution des évêques de la COMECE en vue de la future stratégie globale de l'EU sur la politique étrangère et de sécurité.


13.06.2016

Statement of Justice and Peace Europe on recent decisions of the Council of the European Union


Justice et Paix | 25.06.2015

“Do not forget to show hospitality to strangers” (Hebrew 13:2)



20.09.2011

Rencontre des commissions européennes justice et paix en Albanie


Tous documents

16.02.2010

La solidarité en temps de crise

Justice et Paix Europe à propos de l’Année européenne de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale

2010 a été déclarée „Année européenne de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale“. A cette occasion Justice et Paix Europe adresse un appel aux Etats européens. Nous devons reconnaître que la seule chance que nous ayons de trouver une réponse durable aux crises actuelles réside dans nos efforts renouvelés pour la solidarité globale et la coopération.
Les crises actuelles sont un avertissement urgent face au potentiel destructeur d’une croissance économique non régulée et d’un modèle de développement qui ne place pas la justice sociale au centre. C’est pourquoi la Conférence des commissions Justice et Paix d’Europe appelle tous les Etats européens à entreprendre les démarches suivantes dans la «lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale»:
• Mise en place de mesures efficientes de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale en partant de la conviction que cette lutte est au moins aussi importante pour l’avenir du pays que la protection du système financier.
• Introduction d’un système de normes et de directives pour assurer que les activités économiques et financières ne se fassent pas au détriment du développement humain, ni à l’encontre de nos devoirs de solidarité internationale et qu’elles ne violent pas les droits humains.
• Développement de la transparence économique par l’introduction de standards et de certifications pour les entreprises qui respectent les normes et les directives, également pour le secteur des banques et de la finance. (p.ex. le devoir pour les entreprises multinationales de payer des impôts sur leur lieu de production).
• Introduction d’un impôt sur les transactions et les gains financiers au profit de l’aide au développement ou le financement de structures d’utilité publique Le soutien à une politique de développement axée sur les conditions de vie et de travail qui respecte la dignité humaine dans tous les pays. (en Suisse relèvement à 0,5% de l’aide au développement).
• La suppression des conditions inégales pour le développement et le commerce. La Suisse a notamment établi des accords de commerce
bilatéraux au détriment de pays en développement.
• Des efforts accrus en Europe pour limiter les causes et les conséquences du changement climatique. Parallèlement un soutien pour les pays en développement confrontés aux défis climatiques par la mise à disposition de ressources financières et techniques.
Contact: Maurice Page, tél. 031 382 01 29, 079 537 31 48